Mon blog victime d’un pirate du web !

 

Eh Oui, … mon blog a été hacké… menu, soit disant par un « justicier » du web, au doux nom de NAZE.  Il a été jusqu’à voler mon propre nom, pour arriver à ses fins.

Il aurait pu être gros, naze, mais il a été fin… et « pif »,… un pied dans le p.a.f. s’est-il dit ?

Il a eut du blair de s’attaquer à ce blog  pensant critiquer mon employeur, plutôt que se retrouver nez-à-nez face à eux.

Ne croyez pas que cela soit un petit morveux, ce petit fouinard, il a eut du nez à fourrer son nez sans avoir à mettre le nez dehors, il a eut la patate de s’attaquer à moi, j’aurais pu le traiter de muffle, de tarbouif, de tubercule, d’appendice nasal ?

Non… il a juste ramené sa fraise, tenté de renifler quelque chose, me tirez les vers du nez, en restant bien caché le nez sous le manteau. Mais en fait,… il n’a pas vu plus loin que le bout de son nez.

Il a tenté de me mettre un doigt dans le nez, en réponse je ne lui ferais qu’un pied de nez.

Merci, Naze, merci de m’avoir hacké de la sorte, c’est bien la première fois que cela m’arrive. Mon blog… aussi insignifiant qu’il soit, acquière ses lettres de noblesses grâce à toi. J’entre dans le domaine réservé des plus grands… enfin, maintenant je peux me « la péter grave », le pion c’est transformé en objet de convoitise, je ne demandais pas tant d’honneur.